La stratégie brésilienne de construction des routes : un exemple à suivre pour le Gabon

Selon le classement de compétitivité du Forum économique mondial , le Brésil occupe la 103ème position parmi les 137 pays analysés en termes de qualité des infrastructures routières. Le Gabon et le Brésil possèdent en commun deux types de climat : un climat tropical de savane et un climat de mousson tropicale. Le Brésil peut-il servir d’exemple au Gabon dans sa gestion des infrastructures routières ?

Source : Jornal Nacional, Les techniques de construction des routes au Brésil sont périmées depuis 40 ans, Edition du 24/08/2017. * Revêtement / Base / sous-base / renforcement de la fondation / régularisation / soubassement

Une comparaison du Gabon avec certaines régions du Brésil nous permettra de comprendre comment ce pays fait pour construire et entretenir ses infrastructures routières, et ce, malgré les rudes conditions climatiques. En effet, au Brésil comme au Gabon le débat sur l’état des routes est sans fin.

L’expérience et la stratégie du Brésil

Un journal brésilien faisait le constat en 2017 de l’état des infrastructures routières au Brésil : « des trous, des plaques mal faites, un danger constant » sur des milliers et des milliers de kilomètres. Il expose les raisons de ce terrible état des routes et autoroutes :

  • D’abord, « la méthodologie adoptée pour faire des projets et préparer le terrain pour recevoir l’asphalte » : pour le journal, le Brésil adopte des techniques anciennes de 40 ans par rapport à ce qui se fait dans d’autres pays comme les États-Unis, le Japon et le Portugal. Il explique par la suite que « le secret n’est pas dans l’épaisseur de l’asphalt », mais dans la préparation de la chaussée en cinq couches.
  • Ensuite, le Brésil ne prend pas en compte « les différents types de fondation, le terrain de base ou l’apparition de nouveaux matériaux pour préparer les couches de chaussée ».
  • Enfin, il « ne prend pas en compte les différents types de terrain et de climat ». Les mêmes règles s’appliquent dans les régions avec un climat sec et celles avec des températures plus froides.

Selon un responsable brésilien des transports interviewé par le journal, « il faudra améliorer la phase de planification, mettre à jour les règles, améliorer l’inspection, contrôler le processus d’exécution du surplus routier et, enfin, inspecter, même après la livraison des travaux ».

Aussi, un indicateur de qualité des routes fédérales a-t-il été mis en place pour permettre au Brésil de vérifier de façon permanente les conditions des autoroutes km par km. Cet indicateur permet de « planifier les investissements fédéraux et de prendre des décisions rapides, sur la base de données récentes et fiables ». En d’autres termes, il permet de prendre connaissance de l’état des différentes routes dans le but d’intervenir plus efficacement.

La stratégie brésilienne dans le cas du Gabon

Comment adopter la stratégie brésilienne dans la situation du Gabon ? Dans un précédent article, Le climat équatorial : un frein au développement du Gabon ?, nous exposions les difficultés auxquelles fait face le pays. Nous avons surtout insisté sur l’utilisation des bassins versants pour limiter les multiples inondations.

Un nouveau constat est que les routes du sud-est, par exemple Moanda-Franceville, se dégradent moins vite que certains tronçons à travers le pays. Cela pourrait s’expliquer par l’environnement et le climat de la province du Haut-Ogooué. En effet, des données de Climate-Data.org indique « une différence de 499 mm enregistrée entre le mois le plus sec et le mois le plus humide » à Libreville (Estuaire), pour 248 mm enregistrée à Franceville (Haut-Ogooué). Cela montre un écart climatique important entre le Nord et le Sud du Gabon.

Ainsi, nous pensons que le Gabon doit avant tout prendre connaissance des différentes caractéristiques climatiques de son territoire. L’idée brésilienne est intéressante à suivre : il faut prendre en compte les différents types de terrain et de climat pour construire des infrastructures routières durables au Gabon.

Webographie:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s