QUI SOMMES-NOUS ?

Thinking Gabon, Penser le Gabon, est une association à but non lucratif et un think tank en devenir. Thinking Gabon se limite ainsi pour le moment à ce site web et souhaite atteindre deux principaux objectifs : revaloriser l’histoire du Gabon grâce au numérique et servir de centre de réflexions sur le développement économique et social du Gabon en tenant compte des conditions environnementales et climatiques.




Revaloriser l’histoire du Gabon grâce au numérique

Il existe au Gabon un manque important de bibliothèques publiques. Elles sont en majorité localisées dans la capitale, Libreville. Il est donc difficile pour les habitants d’autres provinces d’y avoir accès. La crise sanitaire due à la Covid-19 à démontrer la fragilité du Gabon sur le plan de l’éducation à distance. Alors comment permettre à tous de trouver du contenu éducatif à distance ? Nous pensons que la solution est la création d’un site web pour la mise en ligne d’enseignements sur l’histoire du Gabon, mais pas que.

Au Gabon, la couverture réseau (3G, 4G) est un fait et peut nous permettre d’atteindre cet objectif. En plus, l’utilisation de smartphones est très populaire, notamment chez les étudiants et les lycéens. Dès lors, un site web peut s’avérer être le meilleur des choix à l’air du numérique.

Servir de centre de réflexions sur le Gabon

En plus de permettre à toutes et à tous d’avoir accès à l’histoire de son pays, nous souhaitons également être une force de proposition dans les choix à faire en termes de politiques publiques. Loin des partis politiques, Thinking Gabon se veut être un think tank indépendant orienté vers la recherche d’idées et de stratégies innovantes pouvant participer au développement économique et social du Gabon.

Le Gabon, comme les autres pays du Bassin du Congo, possède des conditions climatiques et environnementales particulières. Sur le plan des infrastructures, ces conditions jouent un rôle clé dans son processus de développement durable. C’est la raison pour laquelle nous en prenons compte dans nos analyses.